THE LIGHT COMES IN UNITY

OEUVRONS POUR UNE VIE MEILLEURE

Les Objectifs de Développement Durable de l’ONU agréés au niveau international concernent certaines des grandes questions pratiques de notre époque, notamment l’élimination de la pauvreté, l’approvisionnement en énergie et la maîtrise des pressions climatiques.

Cependant nous devons donner les moyens aux populations d’accéder, d’apprendre et de vivre avec ces nouvelles technologies afin de les rendre autonomes et engagés dans cette transition. 

Voilà l’ambition de la Fondation NKI et sans vous rien n’est possible.

Aujourd'hui le Maroc l'a fait et regardez les effets !!

La centrale solaire Noor, est une centrale solaire thermodynamique entrée en service en février 2016 près de Ouarzazate au Maroc.

Avec 160 MW, la centrale devient la 7e centrale solaire thermodynamique la plus grande au monde, après 5 centrales américaines aux premiers rangs, puis la centrale Solaben en Espagne.

Cette première centrale solaire marocaine s’inscrit dans le cadre du plan national des énergies renouvelables qui s’est fixé l’objectif de fournir 42 % du courant électrique à partir de sources renouvelables (dont 2 GW de sources solaires) en 2020. Au complexe Noor en construction à Ouarzazate s’ajouteront quatre autres centrales solaires actuellement en projet dans le pays : Ain Bni Mathar, Foum Al Oued, Boujdour et Sebkhat Tah10.

Une véritable indépendance face aux énergies fossiles pour le pays Marocains qui a pu voir le jour, pourquoi ne pas donner les moyens à d’autres pays qui eux ne connaissent pas l’électricité se doter des énergies propres pour un avenir serein?

Un constat alarmant à prendre en considération

Si l’on veut combattre aujourd’hui le réchauffement climatique efficacement et laisser un avenir plus sein à nos enfants , il faut reconnaître que notre consommation est basé essentiellement sur les énergies fossiles, tel que le charbon, le gaz et le pétrole.

Nos transports dépendent en majeur partie du pétrole.

Notre électricité du charbon et du gaz naturel.

Et depuis le XXIéme siècle pour répondre à notre consommation l’on se tourne vers de nouvelles sources dangereuses et extrêmes.

L’on décapite des montagnes pour extraire du charbon, nous utilisons la fracture hydraulique pour le gaz naturel, des forages off-shores pour le pétrole et des sables bitumineux, la méthode la plus destructrice pour l’énergie fossile.

En réalisant toutes ces méthodes d’immense forêts sont rasées et les cours d’eau deviennent de vrai poisons pour l’environnement et l’éco-système.

 

PROBLEME DE CONSCIENCE EN PRISE DE CONSCIENCE 

Le Climat met beaucoup de temps à changer de manière perceptible pour l’oeil humain 

Et pourtant certaines populations subissent déjà les dégâts de cette consommation en masse des énergies fossiles, la Chine, l’Inde, l’Afrique,…

Actuellement 4000 Chinois meurent tous les jours de la pollution de l’air, la cause vient principalement du chauffage durant l’hiver,la construction et l’industrie, qui fonctionnent en grande partie au charbon. La Chine tire 64 % de son énergie de ce minerai, le plus polluant des combustibles, ce qui en fait le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre.

« La pollution atmosphérique est la pire catastrophe écologique dans le monde aujourd’hui », alerte Richard Muller.

Dans un pays où les deux tiers des foyers seulement sont raccordés au réseau électrique, les coupures de courant quasi quotidiennes, sont fréquentes et nombreux sont les grands établissements comme les hôpitaux à être équipés de générateurs électriques.

De part la vétusté de ces centres de distributions d’électricité l’Inde ne peut alimenter de façon continue la plus seine possible toute sa population.

Aujourd’hui 300 000 000 d’Indiens n’ont pas accès à l’électricité soit l’équivalent de la population des Etats Unis. Imaginez alors l’Amérique dans le Noir.

Sur notre planète plus d’un Milliard d’Individus vivent sans électricité .